Hp, Dell et IBM sont montes en puissance sur le iSCSI et autre.

En mettant la main sur LeftHand, HP comble brillamment son vide dans le milieu de gamme de son offre de stockage. La gestion intelligente des ressources de stockage en iSCSI et virtualisé n'a pas de secret pour la société acquise.

Hewlett-Packard achète cash 360 M$ LetfHand Networks, société privée réputée sur les secteurs du stockage en iSCSI et virtualisé pour les PME. Il ne fait aucun doute que cette acquisition, qui vient combler un vide dans son offre stockage entre l'entrée de gamme MSA et le haut de gamme EVA, est une réponse directe à l'offre EqualLogic de Dell.

Les trois grands constructeurs de serveurs x86 ont, désormais, chacun, mis la main sur un spécialiste du stockage de dernière génération. Dell avait ouvert le feu fin 2006 en s'offrant EquaLogic, l'autre spécialiste de l'iSCSI, pour 1,4 Md$. Quoique surévaluée, l'opération lui a permis de se propulser à la première place de ce marché, devant EMC et NetApp, avec 32% des vente au deuxième trimestre selon IDC.
IBM a suivi en janvier dernier avec l'acquisition de XIV, pour 300 M$, une société israélienne fondée par Moshe Yanai, qui contribua en son temps à bâtir la puissance d'EMC. Contrairement à Dell, IBM tarde à récolter un retour sur son investissement.

L'iSCSI a le vent en poupe. Il a connu une croissance vertigineuse de 94% au deuxième trimestre. Cette l'interface qui monte face au Fiber Channel (FC) permet un ticket d'entrée beaucoup plus modique et dispense d'avoir à acheter des routeurs dédiés FC pour accompagner la croissance des besoins. De plus, le iSCSI semble mieux adapté pour évoluer vers FCoE (Fiber Channel over Ethernet) que le Fiber Channel.

Parmi les points forts technologiques de LeftHand, trois émergent. Tout d'abord, et contrairement à EqualLogic, son offre SAN/iQ ne repose pas sur des matériels spécifiques. Ensuite, la société domine le thin provisionning (gestion dynamique de l'espace alloué) et le clonage des données. Les deux permettent de conséquents gains d'espace. Enfin, elle dispose d'un savoir-faire en matière de réplication. LeftHand a consacré beaucoup d'effort à optimiser ses produits pour l'environnement VMware.

Fondé en 1999, LeftHand emploie 215 salariés, revendique un réseau mondial de distribution de plus de 500 partenaires et un parc installé de plus de 11 000 configurations chez 3000 clients.