Avec Windows Server 2008, Microsoft a introduit l’installation “Core”. Techniquement, c’est super intéressant puisqu’on se rapproche de l’approche “Unix”. Microsoft a commencé à dissocier son système d’exploitation de son interface. Cependant, “Core” souffre de défauts majeurs qui sont enfin corrigés dans Windows Server 2008 R2.

D’une part, on dispose enfin du “Framework Dot.Net”, ce qui permet déjà de disposer d’ASP.NET pour IIS (On peut donc penser qu’à terme, tous les produits Microsoft pourront donc être installés sous Windows Server 2008 R2). D’autre part, on peut enfin réellement administrer un serveur “Core” à distance :

servermanager

Dès lors qu’on a autorisé l’administration à distance de notre serveur “Core” au niveau du pare-feu, on peut maintenant utiliser la console “Server Manager” à l’aide de l’option  “Connect to Another Computer”. Cela ne semble pas grand chose mais cela facilite grandement l’administration des serveurs “Core”.

Si on observe un peu plus la capture d’écran, on constate aussi l’apparition du lien “Configure Server Manager Remote Management”. C’est un assistant qui va nous permettre de configurer “WinRm”.

Tout cela ne semble pas grand chose mais cela facilitera grandement l’adoption de “Core” avec Windows Server 2008 R2. Reste maintenant à ce que les applications exploitent réellement “Core” que ce soit les équipes produits “Phare” de Microsoft (Exchange, SQL Server, SharePoint, …) mais aussi les produits des partenaires.

http://blogcastrepository.com/blogs/benoits/archive/2009/01/11/windows-seven-et-core.aspx