La version finale du navigateur Internet de Microsoft sera disponible au téléchargement dans la soirée du 19 mars. L'éditeur promet un navigateur plus rapide que la concurrence.

Un an. C'est le temps qu'il aura fallu à Microsoft pour développer Internet Explorer 8, dont la première bêta privée était dévoilée au mois de mars 2008. L'éditeur doit mettre en ligne son nouveau navigateur Internet dans la soirée du 19 mars, aux alentours de 18 heures en France. Le logiciel sera disponible en téléchargement dans 25 langues dont le français.

Il était temps pour Microsoft. Malgré une position encore ultradominante, le vieillissant IE7 ne cessait de perdre du terrain sur Firefox, dont la part de marché approche 22 % dans le monde, selon Net Applications. IE7 n'est surtout plus en mesure de relever les nouveaux défis du Web.

Les navigateurs deviennent en effet de véritables machines à faire tourner les applications en ligne. Webmail, traitement de texte, jeux, cartographie par satellite, player audio vidéo, réseaux sociaux... Tout se passe désormais dans la fenêtre du navigateur et de moins en moins au sein de logiciels dédiés.

La rapidité, nouveau champ de bataille des navigateurs

Mais pour cela, il faut une nouvelle race de navigateurs capables de traiter à la volée des pages Web de plus en plus complexes, regorgeant de petits programmes, souvent écrits en Javascript. Objectif : afficher toujours plus vite des pages animées.

C'est ce à quoi se sont attelés les concurrents de Microsoft. Mozilla a armé Firefox 3.1 - bientôt rebaptisé Firefox 3.5 - d'un nouveau moteur Javascript TraceMonkey tandis que Google mise, pour Chrome, sur le moteur de rendu de pages WebKit, également utilisé sur le navigateur Safari d'Apple (avec le moteur Javascript Nitro).

Avec IE 8, Microsoft espère recoller au peloton de tête. Les premiers tests de rapidité, réalisés sur la Release Candidate (RC), soit la version quasi définitive du logiciel ont montré les progrès de l'éditeur. Insuffisants cependant pour dépasser la concurrence. Malgré tout, l'éditeur annonce, tests à l'appui, que son navigateur est le plus rapide pour afficher 15 des 20 sites les plus fréquentés au monde. Au moment du lancement, il met aussi en avant les progrès réalisés en terme de sécurité et d'ergonomie.

Navigation privée et sécurité renforcée

IE8 serait mieux sécurisé contre les logiciels malveillants en tout genre. Là encore, Microsoft publie une étude réalisée par NSS Labs qui démontrerait que son logiciel bloque deux à quatre fois plus de logiciels malveillants que les navigateurs concurrents. A vérifier.

Internet Explorer 8 met aussi en oeuvre un tout nouveau mode de navigation privée. Les internautes pourront surfer sans laisser aucune traces sur leur PC et en échappant à la surveillance des sociétés de marketing avides de connaître leurs habitudes de navigation.

Le logiciel regorge par ailleurs de nouvelles fonctions appréciables, même s'il s'agit souvent d'un mise à niveau par rapport à la concurrence. Qui, de son côté, ne reste pas inactive.

Ainsi, la version bêta de Firefox 3.5 est attendue à la mi-avril, Safari 4 arrive tout juste en bêta publique et Google vient lui de rendre publique la bêta de Chrome 2.0. Quand à Opera, le navigateur norvégien expérimente un mode turbo, capable d'afficher plus rapidement les pages Web. On n'a pas fini de parler des navigateurs Internet en 2009.

Dès sa disponibilité , Internet Explorer 8 sera proposé au téléchargement sur cette page.

http://www.01net.com/editorial/406139/internet-explorer-8-a-l-epreuve-des-internautes/?rss