Cours magistral de Microsoft :

Le rôle du quorum au sein d’un cluster est souvent mal compris et peut mener à la mise en place d’une configuration éronée, surtout avec Windows Server 2008 où un nouveau modèle est disponible.

Tout d’abord, la définition du quorum dans son sens commun (Définition d’un quorum) :

“ En droit, le quorum est le nombre minimum de membres d'un corps délibératif nécessaire à la validité d'une décision. C'est souvent la moitié des membres, mais beaucoup d'entités ont un prérequis plus bas ou plus haut.

Lorsque le quorum n'est pas atteint, le corps délibératif ne peut pas tenir de vote et ne peut pas changer le statu quo. Ainsi, les votants en faveur du statu quo peuvent bloquer une décision en ne se présentant pas au vote. Le vote sera alors automatiquement rejeté et le statu quo conservé.

Dans un corps législatif, le quorum est habituellement la majorité des membres de l'entité y compris les postes vacants. Bien des corps ne prennent pas en compte le quorum à moins qu'une question ait été soumise à l'ordre du jour (par exemple un amendement). “

Il faut donc retenir les notions de “votants” et de “majorité” pour bien comprendre le rôle du quorum au sein du cluster.

Qu’est-ce que le quorum et a quoi sert-il ?

La suite sur : http://blogs.technet.com/windowsinternals/archive/2009/03/30/le-quorum-et-le-cluster.aspx