Le Gartner prévoit toujours une croissance à deux chiffres pour le marché de la virtualisation en Europe en 2009. A contre-courant de tout le reste de l'industrie.

Impressionnant. Le Garner estime que l'ensemble des marchés des logiciels de virtualisation devrait croître de 55% cette année, à 512 M$. Une hausse à deux chiffres qui tranche dans le paysage IT où, partout ailleurs, il est question de récession. Le cabinet d'analystes décompose ce marché en trois segments : la gestion des serveurs virtualisés, celle de leur infrastructure et, enfin, celle des postes clients (HVD, Hosted Virtual Desktop). Par HVD, le Gartner entend une virtualisation complète des postes de travail (OS et applications) sur serveur.

Constatant que les hyperviseurs en tant que tels sont en passe d'être intégrés aux serveurs avec les OS (et inclus dans leur prix d'achat), le Gartner souligne la forte croissance de la demande de leurs outils de management (+54% à 245 M$). Les outils d'infrastructure progressent, quant à eux, de 33% à 211.5 M$. Enfin, la virtualisation du poste client, partie de moins de 13 M$ en 2008, devrait bondir de 335% à 56 M$. Ce qui ne représente toutefois que 11% du marché total.

Le Gartner précise que ces chiffres ne tiennent pas compte de toutes les prestations annexes associées aux projets. Même si les estimations du cabinet d'étude concernent l'Europe, le Moyen-Orient et l'Afrique, le Vieux-Continent concentre 88% de l'activité, soit 451 M$ (+54%). Trois pays mènent le bal avec 61% du marché à eux seuls. En tête, le Royaume-Uni (23%) et l'Allemagne (22%) se sont distingués en accueillant parmi les plus importants déploiements de postes de travail virtualisés. Ils sont suivi par la France avec 16%. Sans qu'aucun d'entre eux n'atteigne 10%, l'Italie, les Pays-Bas, l'Espagne et la Suisse totalisaient une part de marché de 23%.

http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-la-virtualisation-en-croissance-de-55-en-europe-selon-gartner-28451.html