L'éditeur de solutions de sécurité donne sa méthode pour choisir un mot de passe unique et robuste, conseillant de l'écrire sur un morceau de papier... du moins une partie.

CadenasL'éditeur F-Secure aurait-il perdu la tête ? Conseiller le petit morceau de papier pour se souvenir d'un mot de passe a en effet de quoi laisser dubitatif, sauf que selon la méthode de F-Secure, il s'agit de constituer le sésame en deux parties distinctes. Une méthode à appliquer pour les sites Web du type Facebook, devenu selon F-Secure une cible privilégiée des cybercriminels.

La recette de F-Secure pour un mot de passe unique, robuste et facile à retenir est la suivante : " gardez trois caractères usuels, insérez des caractères supplémentaires au début, au milieu ou à la fin ". F-Secure conseille ainsi de prendre les trois premiers caractères d'un site comme par exemple " fac  " pour Facebook en utilisant à sa discrétion majuscules et minuscules. C'est la partie du mot de passe à garder en mémoire, autrement dit dans sa tête, l'autre partie étant à base de quatre chiffres choisis de manière aléatoire ( il faut évidemment éviter le numéro de carte bancaire... ).

C'est cette deuxième partie du mot de passe, et uniquement, qui est à écrire sur un petit papier dont la perte ne sera alors pas préjudiciable. Le cas échéant, il suffira de réinitialiser son mot passe avec quatre nouveaux chiffres. À cette série de quatre chiffres vient se greffer les trois caractères, et donc au début, à la fin ou au milieu, soit dans notre exemple quelque chose du genre : fAc2352, 2Fac352,  23fAC52... F-Secure estime qu'il serait judicieux d'ajouter trois autres caractères à ce mot de passe.

" En utilisant cette méthode, vous pouvez conserver des mots de passe uniques et complexes, tout en conservant un moyen pragmatique en cas d'oubli ", estime F-Secure même si finalement on peut ne pas être pleinement séduit par la méthode.

http://www.generation-nt.com/mot-passe-choix-methode-fsecure-actualite-747541.html