AH1N1 : le client léger déclaré d'utilité public

Les précautions prises par nos gouvernants ni auront rien fait : nous seront tous atteints par le virus de la grippe porcine techiquement appelé AH1N1. Le pic serait attendu à l'automne en France et il faudra se plier à des mesures strictes pour endiguer la contamination : éviter tout contact; éviter de voyager, se laver fréquemment les mains, voir même se barricader chez soi ... comment faire pour continuer à faire vivre son entreprise à moins d'être au chômage technique.

Il y a quelques semaines, avons été saisis par les autorités nous demandant la mise en place d'un plan de pandémie de niveau 6. Pas facile à appliquer pour une entreprise de service public. D'un point de vue informatique, j'ai suggéré de mettre à contribution notre récente plateforme VMware View 3 / VPN pour permettre à l'ensemble des employés sédentaires de pouvoir travailler à distance. Il suffit de compléter l'existant et ajoutant quelques licenses et serveurs ad-hoc, d'augmentanter le débit des lignes d'accès supportant l'accès à Internet, le nombre d'accès simultanés en VPN, de déployer View et Skype chez nos employés en autoconfigurant la connexion sur leur PC familial depuis la messagerie et les packages APP-V. App-V va bien nous aider sur ce coup-là !! Le coût est finalement marginal comparé à un arrêt complet de l'activité. Autre aide précieuse, l'installation prochaine d'une nouvelle baie PILLAR DATA full SSD de 1,2To - 2 Go/s de débit et pas un truc de laboratoire pour geek bleu et blanc- permettra de générer quasi instantanément les clones liés. Ainsi, tout un chacun pourra continuer à travailler de manière transparente sur son environnement de bureau habituel et le provisionning se fera réellement à la demande. Bien entendu, ce qui fonctionne dans une entreprise public, est déclinable dans une entreprise privée.

http://ds45.blogspot.com/2009/07/quand-le-client-leger-devient-dutilite.html


Attention donc a commencer a anticiper, d'ici la rentrée septembre les transports en commun peuvent être suspendus, et obligation de rester chez soi... il faut donc prévoir une solution palliative de télétravail!!!