Comme le souligne justement l’équipe produit d’Exchange, quel que soit le nombre de lignes de code que compose un logiciel, il existe toujours des limites à un produit. Ces limites peuvent venir soit du produit en lui-même soit, comme c’est souvent le cas, de la plateforme qui l’héberge ou encore de l’environnement qu’il intègre.

Exchange 2010 est le premier produit à être conçu à la fois pour être déployé directement sur le site du client ou hébergé en tant que service sur le Cloud ou dans un mode mixte entre les deux.

Voici un document Excel intéressant à garder sous le coude concernant les différentes limites du produit en y intégrant l’ensemble des éléments qui composent son infrastructure.

Vous retrouverai aussi bien des infos en termes de nombre de serveurs, nombre de connexions, nombre de règles, nombre de BAL, nombre d’OAB, les tailles maximum etc. etc.

http://www.mslive.fr/actualites-703-gardez-memoire-les-limites-maximum-d%e2%80%99exchange-server.aspx