Dans leur grande majorité, les entreprises reconnaissent que la gestion de leur système d’impression est perfectible, mais beaucoup d’entre elles ne connaissent ni leurs besoins ni leurs acquis. Elles sont surtout ignorantes des coûts associés et cachés, et ne possèdent pas toutes les moyens de consolider ni de contrôler leur parc. Plus qu'une tendance, les MPS apparaissent comme une nécessité. Au-delà du principal facteur de réduction et du contrôle des coûts, PME, PMI et grands comptes trouvent d’autres bénéfices dans ces services externalisés.

Selon les études des cabinets spécialisés, les entreprises sont séduites par ces formules adaptées et soulignent l’équilibre qu’elles peuvent y trouver entre coûts, complexité des solutions et risques d’investissement. Pour une majorité d’entre elles, le recours à un prestataire unique est rassurant, tant sur la prédictibilité des dépenses que la conformité du patrimoine informationnel. Enfin, la gestion déléguée de l’impression soulage une partie des équipes IT et apparait comme une réponse aux enjeux environnementaux et un tremplin pour optimiser les processus métiers.

Les MPS représenteraient-ils un nouvel eldorado ? « Les typologies des clients sont multiples » relève Philippe Favaron, consultant chez Fpaudit. « Il faut accompagner les utilisateurs dans un training adapté à leurs propres contraintes afin d’en faire des acteurs impliqués des MPS. Sans l’adhésion des hommes et des femmes présents sur le terrain, la formidable innovation technologique dont font preuve les constructeurs n’est rien ».

Les prestataires de MPS, constructeurs en tête, s’accordent sur plusieurs points : obligation de s’appuyer sur un audit solide, garanties contractuelles d’économies et de retour sur investissement, montée en charge progressive des solutions, impact positif pour la planète. A ce consensus, il faut ajouter que les projets de MPS se révèlent protéiformes et qu’ils exigent une grande flexibilité de la part des prestataires. De fait, ils doivent être menés comme de véritables projets d’entreprises.

Ci-dessous, trois vidéos dans lesquelles Canon, HP et Lexmark présentent leur positionnement sur les MPS.

Canon : Marc Bory : Directeur Marketing Canon Business Solutions
HP : Claude Espinas : Directeur de la division MES HP France
Lexmark : Pierre Bras, Directeur des Services Lexmark France

Les vidéos sont sur :

http://www.zdnet.fr/blogs/doc-print/que-faut-il-attendre-des-managed-print-services-39750670.htm#xtor=RSS-1