EMC World 2010 a ouvert ses portes hier à Boston, et déjà beaucoup d'informations commencent à circuler.
Lors des keynotes d'ouvertures, outre la Stratégie distillée notamment par le CEO Joe Tucci et le nouveau COO Pat Gelsinger (ex-Intel), Chad Sakac, monsieur VMware chez EMC (responsable de l'Alliance Stratégique), vient de faire une démonstration de la "téléportation" de machines virtuelles sur une grande distance. Une grande première selon le constructeur, et élément clé dans le succès du Private Cloud.
La solution combinerait du Long Distance VMotion (montré lors de VMworld en Août dernier) et une nouvelle technologie, VPlex. L'idée n'est pas de faire du failover entre datacenters distants, ni de la migration "simple", mais bel et bien de la téléportation. Marketing ou pas, Chad est persuadé que rien d'autre de tel n'existe encore. Selon lui, "les machines virtuelles disparaissent d'un hôte ESX relié à un stockage d'un côté, pour réapparaître de l'autre côté, sur l'autre Hôte ESX, utilisant immédiatement le stockage de l'autre site". Immédiatement, en fait, serait de 2,4 secondes chrono, si l'on en croit les premiers éléments fournis avec la démo sur le site de Chad sur un test avec 500 machines virtuelles sur 100 km. VPLEX permet un modèle "actif-actif" entre deux sites. Au coeur de la techno, de la virtualisation de "datacenter". Mon collègue Olivier Bouzereau, sur place, a posté ses premières impressions après l'annonce.

--> La suite sur le blog :

http://www.zdnet.fr/blogs/virtuanews/emc-world-2010-emc-aussi-a-fond-sur-hyper-v-39751533.htm#xtor=RSS-1