Voici une étude et quelques liens utiles permettant de mieux cibler les limitations techniques au regard des performances et leurs impacts liés à l’hébergement de boites aux lettres « volumineuses » sur un serveur Microsoft Exchange 2007.

Nous verrons dans cette étude qu’il est très délicat de définir des limites maximum étant données les spécificités propre à chaque organisation liées au matériels utilisés et aux profils d’utilisateurs hébergés.

Cependant, une limitation commune à chacun est l’accès à ces boites aux lettres et les latences entendues et acceptées par les utilisateurs finaux accédant aux boites aux lettres.

Nous comprendrons qu’au-delà d’une certaine taille et d’un certain nombre d’éléments, la connexion à la boite aux lettres commence à connaitre des ralentissements. C’est là le signe qu’un seuil est atteint et qu’il faut faire le choix entre facilité d’usage sans contrainte utilisateurs ou performance élevées avec des pratiques et une discipline adaptée.

Impact sur les performances des nombres élevés d'éléments par rapport à la taille de boite aux lettres :

La plupart des problèmes de performances ne résultent pas d'une taille de boite aux lettres importante (2 Go ou plus) mais du nombre d'éléments dans les dossiers faisant l'objet d'un accès sur le serveur.

Un nombre important d'éléments dans un dossier affecte négativement les performances du fait que les opérations dans ces dossiers prennent plus de temps.

Les performances dépendent en particulier du nombre d'éléments dans les dossiers critiques : Calendrier, Contacts, Boite de réception et Éléments envoyés.

Pour plus d'informations sur la planification de boites aux lettres volumineuses, consultez la page White Paper: Planning for Large Mailboxes with Exchange 2007 (en anglais).

--> La suite sur le blog :

http://blogs.technet.com/b/fruc/archive/2010/10/22/microsoft-exchange-2003-2007-taille-maximum-de-boites-aux-lettres-et-nombre-d-233-l-233-ments.aspx