Après les fuites accidentelles sur ses prochaines baies unifiées VNX, EMC  a commencé à dévoiler ses nouvelles solutions de déduplication, les DD860 et DD890.

Comme annoncé depuis plusieurs semaines sur son site web, EMC a commencé à dévoiler ses nouvelles solutions de stockage et de déduplication. Après les baies de stockage NAS VNX, également connues sous le nom de code Neo, et avant les Symmetrix, le constructeur renouvelle ses systèmes de dédup Data Domain milieu et haut de gamme. Au programme amélioration des performances, avec l'adoption de puces Intel Nehalem, et du volume de stockage, avec l'intégration de disques de plus grande capacité. La société a également annoncé le Data Domain Archiver, pour sauvegarder en ligne et conserver à long terme (90 jours et plus) des données.

La solution Data Domain Archiver peut traiter jusqu'à 9,8 téraoctets de données par heure et stocker un maximum de 768 To en capacité brute, soit un total de 28,5 pétaoctets dédupliqués, selon Rob Emsley, directeur marketing de la division Backup Recovery Systems chez EMC. Le DD Archiver supporte tous les outils Data Domain, y compris le DD Replicator, une application de réplication des données capable de copier des fichiers entre des appliances Data Domain, et le logiciel DD Retention Lock , qui sauvegarde les fichiers dans un format non réinscriptible et non effaçable.

«Nous avons introduit une routine dans le Data Domain Archiver pour s'assurer que
quelque que soit l'âge des sauvegardes, par exemple plus de 90 jours, nous déplaçons en bloc les données associées vers d'autres parties du système de stockage ou dans d'autres couches » explique Rob Emsley. « Nous remplissons les bacs de stockage avec les archives et nous les scellons pour les garder disponible en ligne, pas à partir de bandes, mais bien à partir de disques. »

--> La suite sur le site :

http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-emc-etoffe-ses-solutions-data-domain-avec-les-dd860-et-dd890-32663.html