UAG est un produit magique. Problème, c’est quand on veut tout faire avec le même UAG mutualisé et dans le même projet, qu’on commence le sport. Outre la coordination de projet, se pose le problème des certificats publics. Pour DirectAccess, c’est facile, un seul certificat public IP-HTTPS suffit. Coté publication UAG, cela dépend du nombre d’URL à publier.

 

Dans le cas qui nous occupait, nous avions tellement de ressources à publier en SSL que finalement, nous avons opté pour un certificat Wildcard. Pour la publication de ressources avec UAG, c’est très pratique. Par contre coté DirectAccess, cela restait à valider.

--> A voir sur le site : http://danstoncloud.com/blogs/simplebydesign/archive/2011/05/02/directaccess-et-les-certificats-wildcard.aspx