Le groupe allemand Volkswagen met ses serveurs de messagerie Blackberry en pause en dehors des heures de travail, afin que ses collaborateurs ne soient pas joignables à toute heure.

Les réactions hostiles aux sollicitations professionnelles interrompues, par smartphones interposés, commenceraient-elles à se manifester ? Reuters signale que le constructeur automobile Volkswagen a accepté d'interrompre les envois d'e-mails effectués en dehors des heures de travail à ses collaborateurs allemands. L'agence de presse explique que le management de l'industriel européen a trouvé avec les représentants des salariés un accord posant des limites strictes sur les créneaux horaires pendant lesquels les employés peuvent recevoir des e-mails de travail sur leur téléphone Blackberry. Précisément, ces messages ne peuvent démarrer qu'une demi-heure avant que la journée de travail ne commence et doivent s'interrompre une demi-heure après qu'elle se soit achevée.

--> Une initiative intéressante à voir sur le site : http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-volkswagen-met-les-blackberry-en-pause-apres-le-travail-47177.html