Les administrateurs systèmes qui utilisent Windows Server Update Services pour gérer les mises à jour de dizaines voire de centaines de postes informatique ont vu Skype être subitement installé sur tous leurs PC. Une erreur que Microsoft a corrigé quelques heures plus tard.

Ca n'était apparemment pas volontaire. La semaine dernière, Microsoft a déployé une mise à jour de Skype à travers le système Windows Server Update Services (WSUS), utilisé par les entreprises et les organisations qui souhaitent gérer les mises à jour de Windows pour l'ensemble de leur parc informatique de manière centralisée, notamment pour éviter une saturation de la connexion à internet au moment des updates.

Mais elle a provoqué la colère de plusieurs administrateurs systèmes, qui se sont rendus compte que la mise à jour a installé Skype 5.9 sur les postes informatiques qui n'avaient pas le logiciel de téléphonie par IP racheté par Microsoft.

--> La suite est à voir sur le site: http://www.numerama.com/magazine/23068-une-mise-a-jour-de-windows-impose-skype-par-erreur.html