Office 2013 repense ses usages sans bouleverser son ergonomie ou ses fonctions. L'intégration du cloud multiplie les scénarios d'usage. Et l'édition familiale offre désormais la même richesse que les éditions professionnelles.

Toute nouvelle version d’Office est toujours un événement. Selon Microsoft, sa suite bureautique est aujourd’hui utilisée par plus d’un milliard de personnes dans le monde. A plus d’un titre, Office est même plus populaire que Windows. C’est aussi la principale « vache à lait » de Microsoft puisque sa division Business (qui gère Office) est aussi la plus rentable et représente la moitié de ses revenus nets.

Mais le marché évolue. Aux Etats-Unis, environ un tiers des entreprises en recherche de solutions de bureautique dans le cloud opte pour Google (ou l’envisage). Le tactile et les tablettes comme l’iPad imposent également une approche différente de la bureautique. Et les usages mobiles se sont multipliés au point que, à titre individuel comme dans le cadre du travail, on a un peu tous aujourd’hui besoin d’accéder à nos documents d’un peu partout et à n’importe quel moment.
Avec Office 2013, Microsoft compte bien apporter des réponses immédiates à ces usages et conserver à sa suite toute sa suprématie. Mais l’éditeur cherche aussi à trouver de nouvelles formules pour conserver sa rentabilité à l’heure où les tablettes tirent les prix des « apps » vers le bas et où la concurrence des solutions open source (OpenOffice.org) est indéniable.
--> La suite est à lire sur le site : http://www.01net.com/editorial/570323/decouvrez-office-2013-la-nouvelle-suite-bureautique-de-microsoft/ 

Il est à noter que la version "Release Candidate" est disponible au téléchargement...