La première journée de VMworld 2012 a été l'occasion d'une passation de pouvoir entre Paul Maritz et Pat Gelsinger. Ce dernier est revenu sur la contestée tarification à la vRAM,  présenté la vision de la virtualisation des datacenters, vCloud Suite, et confirmé son ouverture vers le multicloud.

Pas moins de 20 000 personnes étaient attendues à l'édition 2012 de VMworld qui se déroule à San Francisco. L'éditeur de solutions de virtualisation a débuté ce millésime par une passation de pouvoir entre Paul Maritz, CEO de VMware de 2008 à 2012 en partance chez EMC, et Pat Gelsinger, ancien CTO d'EMC, qui va prendre ses fonctions le 1er septembre.

Le passage de témoin a été rapide et la première décision du prochain PDG est de supprimer la tarification à la vRAM, qui avait été appliquée en juillet 2011 sur l'offre vSphere. Paul Maritz a fait « son mea culpa » sur le sujet et conclut « nous avons rectifié le tir ». Pat Gelsinger est plus explicite : « Nous avons réalisé une étude auprès de 13 000 clients qui nous ont indiqué ce qu'ils ne voulaient pas. Nous les avons entendus ». Le terme vRAM est donc éradiqué du vocabulaire de VMware. Retour à une tarification à la CPU, par socket « une solution facile et sans limitation ».

--> La suite est à voir sur le site : http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-vmworld-2012-en-route-vers-la-virtualisation-du-datacenter-50179.html