Comme VMware avec Horizon Mobile, Citrix entend redonner le contrôle de leurs données aux entreprises en permettant aux utilisateurs d'accéder à des informations sécurisées dans le cloud depuis des terminaux personnels.

S'il y a bien un problème fondamental avec l'émergence du Byod pour Citrix, c'est bel et bien le potentiel risque de mélanger données personnelles et professionnelles. Pour Mark Templeton, CEO de Citrix, "les services de cloud computing tels que DropBox ou encore iCloud d'Apple, mêlés à l'émergence du Byod, changent radicalement la façon dont les données sont stockées et partagées". En effet, la frontière entre les éléments personnels et les données de l'entreprise est de moins en moins claire, pouvant entrainer pour les organisations une perte de contrôle sur des fichiers parfois sensibles. Pour la firme, la communication entre des applications utilisées dans la vie de tous les jours et des applications  utilisées dans le monde du travail dans un terminal représentant un véritable danger. La technologie de virtualisation MDX sépare donc au sein de celui-ci les deux types d'applications. Le but: sécuriser l'utilisation d'un terminal qui sert à l'utilisateur de manière professionnelle et personnelle et permettre à l'entreprise de garder la main mise sur les applications et les données professionnelles sans pour autant s'immiscer dans la vie privée de l'utilisateur. 

--> La suite est à voir sur le site : http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-synergy-2012-citrix-propose-de-separer-les-univers-personnels-et-professionnels-50897.html