Deux jours après le passage de l'ouragan Sandy, les datacenters de la côte Est éprouvent toujours de grandes difficultés à rétablir ou à maintenir un service correct. Une situation qui se répercute dans le monde entier, où de nombreux sites restent toujours indisponibles. Déjà, des voix s'élèvent contre la localisation et la concentration de ces centres.

 

Si les Etats-Unis se remettent peu à peu des lourds dégâts engendrés par l'ouragan Sandy, de nombreux services et sites Internet restent inaccessibles dans une grande partie du pays et à travers le monde. Il faut dire que les pannes d'électricité et les inondations causées par la tempête ont touché bon nombre de centres de calcul de la côte est. D'après le site Datacentermap, qui répertorie les datacenters sur l'ensemble du globe, ce sont tout de même près de 150 centres qui seraient répartis entre les 3 états les plus touchés par Sandy : New York, le New Jersey mais aussi l'état de Virginie. Un grand nombre de sites majeurs étaient ainsi toujours indisponibles ce matin, dont le site du Gouvernement de New York.

--> La suite est à voir sur le site : http://www.reseaux-telecoms.net/actualites/lire-replications-a-distances-insuffisantes-sandy-plante-le-web-americain-25064.html