Aylin Caliskan Islam et Sadia Afroz lors de leur intervention Crédit Photo: D.R

Aylin Caliskan Islam et Sadia Afroz lors de leur intervention Crédit Photo: D.R

Des chercheuses ont trouvé une technique basée sur la linguistique pour identifier les auteurs de messages sur des forums underground. Elles revendiquent une reconnaissance de 80% et souhaitent améliorer leur procédé.

Des Anonymous et d'autres hackers pourraient être trahis par leur façon de s'exprimer sur les forums. C'est en substance la démonstration faite par deux chercheuses des universités de Drexel (Philadelphie) et Georges Manson (Fairfax) lors d'une conférence menée au congrès 29C3 Chaos Communication en Allemagne et relaté par notre confrère australien SC Magazine. Pour cela, ils ont utilisé des techniques de linguistique en comparant  des messages de certains utilisateurs à travers les forums. Avec ce procédé, les chercheuses arrivent à avoir des résultats plus qu'honorables. « Si notre base de données contient 100 utilisateurs, alors nous pouvons en identifier 80 », souligne Sadia Afroz. Elle ajoute que « les mots sont très spécifiques au rédacteur. Même si vous écrivez une thèse, vous allez probablement utiliser les mêmes mots dans les messages instantanés, idem pour le style». A travers cette analyse, il est possible de connaître les propriétaires d'un botnet, des auteurs de malware, etc.

--> La suite est à lire sur le site : http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-les-anonymous-et-les-pirates-pieges-par-leur-langage-52040.html