Le motoriste aéronautique et spatial Snecma aurait été victime de pirates informatiques ayant exploité une faille du navigateur Internet Explorer, d’après un spécialiste en sécurité cité par Reuters. Le groupe Safran, maison mère de Snecma, n’a pas confirmé l’information.

Comme le syndicat professionnel Gifas (Lire : Une faille d’Internet Explorer exploitée pour cibler l’aéronautique française), le motoriste français Snecma aurait été victime de hackers ayant tiré profit d’une faille du navigateur Internet Explorer, d’après un spécialiste de la sécurité informatique cité anonymement par Reuters. L’information n’a pas été confirmée par l’industriel.

Faille zero day sur IE 9 et 10

Le 11 février dernier, l’éditeur américain de solutions de sécurité IT FireEye a annoncé que la faille zero day découverte sur IE 10, mais touchant également la version 9 du navigateur deMicrosoft, avait été utilisée par des pirates informatiques pour attaquer le site d’anciens combattants américains VFW (Veterans of Foreign Wars).

--> La suite est à lire sur le blog : http://www.silicon.fr/snecma-attaque-hackers-faille-internet-explorer-92810.html