Avec l'adoption de Suse, Kiabi a réduit de 30% ses coûts d'exploitation informatique. Crédit D.R.

Avec l'adoption de Suse, Kiabi a réduit de 30% ses coûts d'exploitation informatique. Crédit D.R.

Pour prendre son indépendance et doper les performances de ses systèmes, Kiabi a fait le choix d'adopter le système d'exploitation Linux au lieu d'un Unix propriétaire. 

Spécialisée dans la distribution de vêtements, la société Kiabi compte 450 boutiques réparties dans huit pays différents. Pour fournir à ses clients et ses 7 500 employés ses différents services, le détaillant utilise des applications centralisées sur deux datacenters. Par le passé, la majorité des serveurs tournait alors sous Sun Solaris, les applications les plus critiques étant exécutées par des machines sous IBM AIX. Pour les applications clés, Kiabi utilisait notamment les bases de données Oracle et l'environnement Java.

--> La suite est à lire sur le site : http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-kiabi-mise-sur-suse-linux-entreprise-server-pour-remplacer-unix-57596.html