Pour les entreprises qui ne disposent de plan de reprise d’activité après un sinistre, Microsoft teste cette fonction dans son cloud Azure.

Les DSI reconnaissent que le cloud peut leur servir de brique pour assurer un PRA (plan de reprise d’activité), mais peu d’entreprises ont sauté le pas notamment sur le cloud public. Pour les rassurer, Microsoft a pensé à eux en présentant la fonctionnalité Azure Site Recovery (ASR). Selon l’éditeur, elle a vocation à garantir la disponibilité des applications et des services qui fonctionnent dans le cloud en cas de catastrophe.

Dans un blogBrad Anderson, vice-président Cloud et Entreprise a expliqué que « les entreprises, petites et moyennes pourront désormais protéger, répliquer et basculer les VM directement dans Microsoft Azure. Cela signifie qu’un site de reprise d’activité en mode cloud pourra s’étendre sur plusieurs zones géographiques ».

--> La suite est à lire sur le site : http://www.silicon.fr/cloud-azure-microsoft-se-dote-dune-fonction-disaster-recovery-95212.html