La deuxième édition du challenge Pwn2kill organisé par l’ESIEA a de nouveau abouti à la démonstration des faiblesses des antivirus. Avec des droits limités, les participants sont presque systématiquement parvenus à exécuter du code malveillant en contournant 15 antivirus. Les photos du concours.

Pwn2kill 2010 : 7 attaquants face à 15 antivirus, tous contournés

Le samedi 8 mai s’est tenue la deuxième édition du concours de contournement d’antivirus, le Pwn2kill. En octobre 2009, une première édition des épreuves organisées par l’école d’ingénieurs ESIEA et son directeur de recherche, Eric Filiol, avait déjà mis en lumière les faiblesses de certains antivirus du marché et suscité la grogne des éditeurs.

Le Pwn2kill 2010 mettait aux prises 7 participants, jouant le rôle d’attaquants, et 15 antivirus du marché, utilisés quotidiennement par le grand public et les entreprises : Avast, AVG, Avira, BitDefender, DrWeb, F-Secure, GData, Kaspersky, McAfee, Microsoft Security Essentials, Nod 32, Symantec, Safe'n'Sec, Sophos et Trend Micro.

http://www.zdnet.fr/galerie-image/0,50018840,39751554,00.htm#xtor=RSS-1