La semaine dernière a été marquée par un évènement peu banal. Pour la première fois depuis très longtemps, une excitation palpable suintait de la globosphère à propos d’Internet Explorer ! Ce n’était pas arrivé depuis plus de dix ans, depuis peut être les débuts d’Internet Explorer 4 qui voyait Microsoft commencer à reprendre technologiquement l’avantage sur Nestcape, son grand rival d’alors.

Le lancement officiel de la beta d’Internet Explorer 9 avait été l’occasion pour Microsoft France d’inviter quelques dizaines de développeurs Web et de journalistes dans son fief d’Issy les Moulineaux. Bien que la retransmission « live » du keynote en direct de San Francisco ait été assez chaotique, cette nouvelle version était accueillie avec intérêt et curiosité, sentiment qui devait se confirmer à la lecture des très nombreux articles consacrés à ce sujet.

Certains de ces articles évoquaient le retour de la guerre des navigateurs, ce qui est une façon de dire qu’il n’y avait plus eu d’affrontement véritable sur ce terrain depuis justement l’arrêt de Nestcape et l’arrivée de Firefox puis de Chrome.

Avec Internet Explorer 9, Microsoft cherche à revenir dans la course, en d’autres termes, l’éditeur ne se contente plus de rattraper plus ou moins rapidement ses concurrents, comme on l’a vu avec Internet Explorer 7 et 8, mais essaye de prendre l’initiative sur plusieurs fronts :

· En exploitant l’ensemble des ressources du PC, c'est-à-dire en utilisant l’accélération matérielle pour tirer avantage de la GPU

· En allégeant l’interface utilisateur pour donner le maximum de visibilité aux sites Web

· En s’intégrant à Windows 7 pour faire des applications Web, des applications à part entière

· En s’appuyant sur les derniers standards du Web et en particulier HTML 5

--> la suite sur le site:

http://www.zdnet.fr/blogs/a-propos-de-microsoft/avec-la-beta-d-internet-explorer-9-microsoft-relance-la-bataille-des-navigateurs-39754739.htm#xtor=RSS-1