L'éditeur dévoile ses plans, ses formations et sélectionne 70 fournisseurs d'hébergement certifiés pour les clouds privés Azure.

Microsoft a conclu un partenariat avec six grands fournisseurs de solutions matérielles pour proposer des architectures de référence qui aideront les entreprises à construire des clouds privés de type IaaS (Infrastructure-as-a-Service). Dell, Fujitsu, Hitachi, Hewlett-Packard, IBM et NEC sont les principaux partenaires de ce programme baptisé Hyper-V Fast Track Cloud qui propose des plates-formes prédéfinies et certifiées pour assembler et configurer plus rapidement des clouds privés reposant sur les solutions de l'éditeur.

L'annonce fait partie d'un certain nombre de nouvelles initiatives de Microsoft pour 0offrir davantage de soutien aux entreprises intéressées par le déploiement de clouds reposant sur la technologie Hyper-V, et ce en interne ou via un prestataire de services informatiques. Rappelons que Hyper-V est l'hyperviseur de type 1 livré avec Windows Server 2008 R2, pour installer plusieurs machines virtuelles sur un serveur physique.

"Nous pensons que ce programme va accélérer le déploiement des projets clouds. Microsoft a une position unique sur le marché du cloud computing avec ses plates-formes, ses infrastructures et ses liens avec de nombreux partenaires », nous a précisé lors de cette annonce Jérôme Trédan, directeur de la division serveurs chez l'éditeur de Redmond. « Une des bases de ce programme a été le lancement de l'offre reposant sur la plate-forme HP BladeSystem  Matrix (voir lien). Le programme d'engagement Hyper-V Fast Track Cloud étend aujourd'hui cette base à 80% des constructeurs présents en France. »

Des architectures de référence pour aller plus vite

Pour chacun des six partenaires, Microsoft propose une architecture de référence ainsi que la documentation technique pour installer les logiciels. Par exemple, le HP Cloud Fondation pour l'architecture Hyper-V montre comment intégrer les équipements et les logiciels BladeSystem Matrix (serveurs stockage et réseau), System Center et Windows Server 2008 R2 Hyper-V dans un cloud privé.

Les architectures de référence sont censées régler toute une série de problèmes de mise en oeuvre comme la façon dont les couches réseau et stockage vont travailler ensemble, combien de machines virtuelles peuvent être déployées sur un serveur physique et enfin comment opérer le basculement avec les systèmes existants. Les architectures de référence de Dell, HP et IBM ont été dévoilées lors de la conférence Microsoft TechEd à Berlin et celles des autres fournisseurs le seront dans les prochains mois.

En plus de Fast Track, la société a également commencé à sélectionner les prestataires  qui seront capables de fournir des services cloud reposant sur la technologie Hyper-V dans le cadre du programme Hyper-V Cloud Service Provider. A ce jour, l'éditeur a accrédité plus de 70 fournisseurs, dont Agarik et Linkbynet en France. Mathieu Demmor, responsable marketing chez ce dernier prestataire, nous a expliqué vouloir adresser le marché des TPE-PME avec ses offres clouds privés Hyper-V. « Une offre infrastructure pour des budgets serrés qui démarre à 550 € HT par mois pour une instance virtuelle web  et une disponibilité de 99,5% et passe à 1470 € HT par mois pour 4 machines virtuelles avec une dispo de 99,75%. »

--> La suite est sur le site :

http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-microsoft-pousse-hyper-v-pour-combler-son-retard-dans-le-cloud-prive-32133.html