La célèbre suite de bureautique et de communication doit renforcer sa présence dans les tablettes et les smartphones, et adhérer davantage à la tendance du BYOD estiment les analystes.

Aujourd'hui, après la conférence de presse que doit présider le PDG de Microsoft Steve Ballmer, et où sera dévoilée la prochaine version d'Office, on saura clairement si l'éditeur va mettre la suite sur la voie du succès ou du déclin, alors qu'elle représente une grande source de revenus. Pour contrer des concurrents comme les Google Apps, Office doit évoluer et devenir plus simple à utiliser, adopter une forme plus adaptée aux tablettes et aux smartphones. Mais la prochaine suite ne doit pas non plus pénaliser les utilisateurs qui accèderaient à la suite dans le cloud, en les obligeant à effectuer des acrobaties de configurations complexes. Plus spécifiquement, Microsoft doit surmonter sa réticence à développer une version d'Office pour iPad et tablettes Android. Il lui faut aussi renforcer sa suite Office 365, dans le cloud depuis un an, qui inclut des versions online d'Office, de Lync, de SharePoint et d'Exchange.

--> La suite est à lire sur le site : http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-office-2013-microsoft-face-aux-defis-de-la-mobilite-et-du-cloud-49743.html