C’est un rêve qui devient réalité. Celui de tout développeur et de tout administrateur système qui manipulerait une application dans un container autosuffisant, indépendant de la plateforme système sur laquelle elle se lance, le tout en quelques secondes pour les plus lourdes d’entre elles. Une révolution dans la virtualisation ?

Mis au point par l’équipe à l’origine du PaaS DotCloud, « Docker est un système de packaging qui permet de prendre n’importe quel code source, n’importe quelle application et de l’envelopper, avec toutes ses dépendances, dans un objet unique, « self-contained », que l’on peut déplacer et faire tourner sur n’importe quel serveur, n’importe où sur la planète », explique Solomon Hykes, le diplomé d’Epitech en 2006 à l’origine de DotCloud et qui vit désormais en Californie, là où Docker vient d’être gratifié de 15 M$ de capital-risque qui s’ajoutent au 11 M$ déjà accordé à DotCloud depuis 2010.

 

--> La suite est à lire sur le blog : http://www.silicon.fr/open-source-docker-demoder-vm-93411.html